Visite résidentielle : Vérification avertisseurs de fumée

Émise le

Avis - Nouvelle méthode de collecte de branches

Émise le

Entente intermunicipale de sécurité civile et mise en place d’un nouveau système d’alerte automatisé

Hier, le 22 janvier, la Ville de Pincourt et les municipalités de Très-Saint-Rédempteur et de Pointe-Fortune ont convenu d’une Entente intermunicipale en sécurité civile. Celle-ci proposant une démarche innovante qui permettra à chaque municipalité de se conformer à la Loi sur la sécurité civile ainsi que son Règlement afférent, afin d’assurer à leur collectivité respective, une réponse planifiée, adaptée et coordonnée en cas de sinistre réel ou imminent.

Un grand merci aux trois conseils municipaux qui ont su saisir l'opportunité de développer un partenariat au bénéfice de leurs citoyens. Merci à Madame la mairesse de Très-Saint-Rédempteur, Julie Lemieux, et aux maires François Bélanger (Pointe-Fortune) et Claude Comeau (Pincourt). Merci également à Monsieur Éric Martel, premier gestionnaire en résilience, risques et catastrophes au Québec pour son engagement, ainsi qu'à Monsieur Yannick Hémond, professeur au programme du même nom à l'UQAM, pour son allocution et sa présence lors de la signature de l'entente.

Une démarche multimunicipale qui se distingue
L’Entente entre Pincourt, Très-Saint-Rédempteur et de Pointe-Fortune comprend un comité multimunicipal qui sera responsable de la planification. Ce dernier sera composé d’élus.es et des directions générales des municipalités signataires et proposera des orientations fondées sur les quatre dimensions de la sécurité civile (Prévention, Préparation, Intervention, Rétablissement).

La multiplication des sinistres causés par la météo nécessite davantage de mesures permettant de rencontrer, informer, accompagner et responsabiliser les citoyens quant aux mesures requises pour faire face aux sinistres. L’alliance entre les trois villes supportera cette nouvelle réalité et partagera la responsabilité de la sécurité civile.

Lire le communiqué de presse (m.a.j. le 22 janvier 2024)